08 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Indochine 13

CD

Le Nouvel album d’Indochine sort aujourd’hui. Je les suis depuis le tout début. J’ai acheté le 1er 45 tours « l’aventurier », puis l’album qui suivait. J’ai toujours écouté ce qui suivait. Ils sont un des plus grands groupes de rock Français, avec Téléphone,Trust, Noir Désir, Mano Negra.

Je n’en reviens pas du succès de ce groupe. Ils sont désormais une institution, une franchise. Un peu comme AC/DC ou Maiden où les fans se ruent sur l’album dés la sortie, sur la billetterie dés l’annonce de la tournée.

Ils reviennent de loin. Une parodie des Inconnus au début des années 90 et le groupe était tricard dans les cours de lycée. C’est que ça a toujours été le groupe des lycéennes. La bande son de leur monde interne. Au moment où on est si seul. Quand le monde ne nous comprend pas. Indo est là. les mots de Sirkis, on ne peut plus simple. Parfois efficaces. Beaucoup de « Et tu verras » ou « Juste toi et moi ».

Mais globalement, ce que j’aime dans Indo et les années 80, c’est la positivité. Les groupes de l’époque avaient encore un esprit hippie qu’on retrouve dans les années 2000, éventuellement. Mais le contraste avec les années 70 et 90 est là. On n’est ni chez les Sex Pistols ou Nirvana, Noir Désir.

J’écoute donc 13, le 13eme album d’Indo que je trouve dans la veine de ce qui sort chez eux depuis une bonne dizaine d’années. Le style ne bouge pas des masses, mais le line up non plus. Ils sont désormais comme les groupes de stades. On ne bouge plus. La voix de Sirkis est incertaine, soutenue pas des mercenaires qui produisent un mur d’efficacité derrière qui mettent en valeur la fragilité, la simplicité et pourquoi pas, la beauté du dandy.

Sirkis ne vieillit pas. Il est un Peter Pan. Jaggerien ou Auberien dans l’éternelle adolescence. Sirkis est un joli poème. Assumant sa simplicité puisqu’il n’aime rien d’autre, Indo c’est sa vie. Il est l’artiste producteur, mythomane milliardaire. Quand les grandes personnes lui posent une question, il est parfois embarrassé. Mais il répond, forçant de courage pour assumer une légèreté que beaucoup pourraient vouloir moquer.

Il a gagné, un jour dans notre vie.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art