16 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

1e partie de Mademoiselle K L’Autre Canal Nancy

Le coeur de la Lorraine, c’est Nancy. Entre Epinal, Bar le Duc ou Metz, Nancy. Une ville très proche de Metz, finalement. Très centriste. De beaux espaces verts. Une belle place Stan, une vieille ville et sa pépinière.

Le festival de Lorraine, c’est les NJP. Nancy Jazz Pulsations où vraiment toutes les musiques semblent être représentées. J’y adore son Zénith qui à mon goût est de loin la meilleure salle qu’on ait dans les parages. La Rockhal de Esch sur Alzette me rappelle trop le hangar de la FIM, où tous les gros concerts se passaient dans les années 80. Une acoustique de merde et un public debout. Les petits y sont de la baise. Ils ne voient rien, trop de grands devant eux. Le Galaxie d’Amnéville est une des plus grandes salles de France, sa jauge est compliquée. 13000, quasi personne ne les fait. En ça, le Zénith est l’idéal. 6000 fermé et 25 000 ouvert; A savoir qu’on pourrait y voir un jour Madonna, Les Red Hot, Metallica ou Coldplay. C’est très compliqué au Galaxie, ou alors à plus de 100 balles la place.

Depuis 10 ans, L’Autre Canal a ouvert Boulevard d’Austrasie. Une belle SMAC avec des locaux de répètes, des studios d’enregistrements et deux salles. L’une de 350 places et l’autre de 1200. Là encore, dans son registre, c’est ma salle préférée en Lorraine. J’y ai vu deux fois CharlElie, j’y ai joué en première partie de GiedRé, réalisant ainsi mon plus gros concert payant devant 600 personnes. Ce soir, j’y rejouais, toujours grâce à la confiance de l’organisateur Notice France, en première partie de Mademoiselle K.

Je peux avoir une appréhension quand je joue en 1e partie d’un artiste. Je l’ai fait souvent pour Têtes Raides, Pigalle, Soan, GierdRé. Pour Soan et GierdRé, j’ai 10 ou 20 ans de plus qu’eux. La 1e partie est censé être un espoir, un artiste en développement. J’imagine quand on me voit arriver, moi et mes 47 balais, on n’a pas exactement cette impression. Soit, c’est autre chose que je propose. Mes chansons poéticomiques et mon esprit libéralolibertaire. C’est ça qui doit bien passer parce que chaque fois, c’est une réelle éclate.

Ce soir, j’arrive timidement. Le public me montre immédiatement qu’il a envie de m’entendre, de me découvrir. Je vais enchaîner 8 chansons, en causant un peu entre deux pour les introduire. Quand le public ne connait pas le répertoire, on est obligé de faire ça. Sinon, on tue la chanson. Il faut pré-familiariser. Des sourires, des applauses, des échanges, j’ai eu ce soir. Probablement une date pour les Salopettes Acoustiques cet été à Commercy, du fait de la présence d’un responsable culturel qui a vu mon set.

J’ai regardé un bout du concert de Mademoiselle K. C’est très intelligent, ce qu’elle propose. Une sorte de punk mélodique et électro. Atypique, la fille. Grande gueule décomplexée, elle représente une expression plutôt rare dans le rock. Un peu la fille de Crissie Hyndes.

Belle soirée. J’avais dormi 4 heures cette nuit, mais mon corps avait oublié.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art