25 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

Out of time chez Schmatt à Rombas

Je reviens du concert des Out of Time chez Schmatt à Rombas. Un groupe de Briey qui sévit dans les cafés-concerts du coin. Il y’a toujours plein de monde qui va les voir chez Schmatt. C’est un peu leur QG, ils sont le fil rouge de l’endroit.

J’y vois et revois les fidèles. Valy, la mascotte, semble être vissée au groupe. La fille qui connait peut-être des choses dures et tristes par son métier en milieu hospitalier se libère en s’éclatant, en rythme, hors du temps, avec les Out Of Time.

Parce que si le nom du groupe vient d’une chanson des Stones, il semble bien que l’instant est bien nommé. Out Of Time, hors du temps. Au chant, Gérard Hiblot qui devient Dgège quand il met ses lunettes de soleil. Le son Out Of Time. Le vieux rock assumé. Celui des années 50, 60. Dans le son, j’entends. On peut se croire dans un resto Tommy’s, où l’ambiance musicale ressemble à Happy Days. Avec ce son, les Out Of Time reprennent du Status Quo, du Hendrix, Dylan, Les Stones bien-sûr, mais aussi ZZ Top ou Trust.

Il y’a quelque chose de fou chez les Out of Time et on est terriblement bien quand on est là, avec eux. Nous aussi sommes Out of Time dans cette communion que sont leurs concerts. Dgège est un crooner rock. C’est assez rare. Je vois peut-être Brian Ferry et un peu Bowie comme ça. Mais il ne s’apparente à aucun, juste singulier. En même temps, il est entertainer, ambianceur étant un mot qui convient moins même si c’est ça qu’il se passe. Dgege vit son affaire et c’est communicatif, naturel. L’artiste amateur dans le sens premier de l’affaire. Il aime ce qu’il fait et est donc exquisement pertinent.

And the wind began to how.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art