11 février 2018 ~ 0 Commentaire

Coup de foudre à Notting Hill

La semaine dernière, je voyais pour vous Coup de foudre à Manathan avec J-Lo. Ce soir, dans la série des Coups de foudre, c’était Notting Hill. Dans le rôle des amoureux qui se cherchent, on a Julia Roberts et notre Hugh Grant, séducteur officiel des comédies sentimentales.

Là, on a un des meilleurs que j’ai jamais vu dans le style. Tous les seconds rôles sont précis, judicieux, fous, ubuesques. On joue donc au chat et à la souris entre un libraire et une actrice célèbre. C’est Grant le libraire et Roberts l’actrice. Et pas l’inverse.

Ces films sont téléphonés, on pourrait les écrire. On s’identifie toujours aux personnages, même si on est probablement bien moins gaulés qu’eux.

Parce que si y’a bien un truc qui nous tient debout, qui nous faite rêver, qui nous fait vibrer, chanter et danser, c’est bien ce fantasme de love story. En vieillissant, peut-être voyons nous l’amour comme un mensonge. On se ment à nous même. Ou un romantisme, pas plus. Parce que si par malheur tu restes plus de trois ans avec ton/ta chérie, ben ça devient un peu ton frère ou ta soeur. La vie t’a appris ça, tu sais que les commencements ont des charmes inexprimables, comme il est dit dans Don Juan.

TF1 série film est le nouveau nom de HD1. On va manger toute la semaine (Saint Valentin oblige) des Coups de foudre, des comédies sentimentales qui se regardent en faisant autre chose en même temps.

Bon ben pourquoi pas, si tu n’as pas envie de voir les Tuche ou Piège de Cristal, ca peut se tenter.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art