14 février 2018 ~ 0 Commentaire

Honest (Dave Stewart & the Spiritual Cowboys)

Je viens de me racheter un album que j’ai en K7 depuis plus de 25 ans. Honest de Dave Stewart and the Spiritual Cowboys. En même temps, je vous recommande Price Minister, je viens d’y trouver deux albums qu’il me tardait de retrouver pour 5€ les deux, port compris! :)

Ca m’a fait drôle de découvrir, au début des années 90, la voix de Dave Stewart. Il oeuvrait pendant une dizaine d’années comme l’homme de Eurythmics, producteur, compositeur, musicien. Mais pas chanteur. J’étais déstabilisé. Je ne l’imaginais pas là.

Il arrivait en mélangeant Lou Reed, John Lennon, Tom Petty, Bob Dylan. On sait qu’il est l’homme de l’ombre deux ans plus tôt du merveilleux album des Travelling Wilburies où on trouvait Dylan, Harrison, Petty, Orbisson, et Jeff Layne. Il produisait aussi Jagger en ce temps là. Evidemment un des meilleurs producteurs de ces 40 dernières années, avec Quincy, Nile Rogers, Daniel Lanois ou Brian Eno.

J’ai découvert Dave Stewart & les Spirituals Cowboys grâce au single Jack is talking. Un titre dédié à Jack Nickolson, un bonheur de réalisation. Double solo, guitare sèche et électrique. Stewart se ballade allègrement sur les deux instruments, branché ou pas. Le titre me permettait de voler, de voyager gratuitement. Je me rends compte que je ne savais pas que c’était l’ex Eurythmics, quand je l’entendais en radio.

Je voyais DS&TSC à un giga concert parisien où les vedettes nationales et internationales défilaient. Il me semble qu’il y’avait notamment Bowie avec Tin Machine le soir là et Johnny Hallyday, également.

Le concert commençait par le fabuleux Out Of Rich que je vous invite à découvrir sur deezer (surtout pas youtube, la version qui en est est une revisite très hasardeuse). Un titre à la Twist & Shout où le groupe répète ce que chante Dave, en écho. La sublime Nan Vernon, dans les choeurs. Une beauté qui ferait pleurer. Un sourire espiègle et généreux. Nan est peut-être ma raison de vivre, alors.

Le titre finit en live par un reprise du refrain Sympathy for the Devil des Stones. Sur le disque, on fait un clin d’oeil aux Beatles avec un She loves you qui surprend en fin de titre. Ce titre sonne, pertinent. Il y’a une folie de folie dans ce titre ! C’est la fête,quoi. J’ai traduit les paroles une fois, mais ça ne m’a pas parlé. Je dois juste m’évader, grace à Out Of Rich

Out Of Rich, un Ré La Mi souvent surfait qui, pourtant, résonne et sonne une fois de plus.

Ca sent la télécaster, un Peu Prince ou Pink Floyd en même temps.

Les Spirituals Cowboys enchantent la vie. A l’époque, DAve Stewart disait que son batteur avait refusé de jouer dans Guns & Roses pour rester dans son groupe. Peut être mythonnait-t’il. Dave se cherchait dans sa personne à ce moment-là. Je le voyais s’obliger à rappeler qu’il était une pop star. Moment de prétention grotesque assez indigne de la grandeur dont il nous gratifie tant, depuis tant d’années.

L’album Honest commence par la chanson éponyme. Laquelle est un ressucé de Sweet Jane du Velvet Underground, qui nous prouve que le groupe se veut un hommage au patrimoine. On est dans ces groupes-là au début des années 90. Les Oasis iront loin dans la sublimation des classiques du repertoire.

Les harmonies de voix de Whole Wide World sont délicieuses. Here She Come très Eurythmics dans la compo, Fade Away mélodique à la Beatles. Cet album est généreux, Dave Stewart bavard et on aime. Il déboite à la guitare.

Vous savez ce que c’est un guitariste qui déboite? C’est celui qui balance LA note qui monte, monte, monte! …. qui sait être pile poile sur le temps pour nous faire vibrer. Le plus grand déboitage de tous les temps, c’est l’intro de Gimme all your lovin de ZZ Top, version studio. Il y’a un titre sur 10, voir un sur 100 qui sait déboiter. Prince ou Bertignac savent bien faire ça. Hé bien Save Stewart est expert, là aussi.

Je viens de me rendre compte de ma faute de frappe la ligne plus haute où j’ai écrit Save Stewart au lieu de Dave, mais je garde.

Sans déconner, si vous ne le connaissez pas, je vous recommande Honest de Dave Stewart & the Spiritual Cowboys.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art