22 mars 2018 ~ 0 Commentaire

La finale

A quoi reconnait-on un immense acteur? En un clignement d’oeil, il vous fait oublier l’intégralité de son époustouflante carrière pour vous plonger dans le film qu’il vous vous servir. Ca vient de m’arriver à l’instant avec Thierry Lhermitte à l’instant mais et je me dois de vous en causer immédiatement.

Je sors donc du film La Finale où notre Lhermitte campe un ancien restaurateur qui a dû s’arrêter de bosser pour cause d’Alzheimer. Le film est une comédie, une jolie fable téléphoné et on  passe un bon moment. Sauf qu’au passage, il nous permet de nous informer, de nous mettre en garde sur cette saloperie de maladie.

Lhermitte est secondé dans cette aventure par Rayane Bensetti. Je ne connais pas cet acteur dont le nom me semble familier. Suis allé voir sa filmographie et rien ne me parle.

Ca va parce que sinon, j’avais comme les pétoches d’un début d’Alzheimer. SI je pouvais être tranquille les 30 dernières années. Après, je serai d’accord pour oublier que j’ai vu 3 fois les Stones en concert dont une fois avec Bill Wyman. Je serai alors d’accord pour enfin aller voir les Stones. Enfin non, peut-être pas. Dans 30 ans, non. (En même temps, je suis sûr que je disais pareil il y’a 30 ans).

J’ai oublié, ça et aussi tant d’autre chose. Sauf que chez moi, c’est pas grave. Ce que j’ai oublié devait s’oublier, quelque part. Alzheimer, c’est oublier ce qu’on ne devrait pas.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art