30 mars 2018 ~ 0 Commentaire

Les dents, pipi et au lit

Le titre ne donne pas envie et l’affiche encore moins. Mais voilà, cet après midi, j’avais du temps libre et je me suis laissé tenter par cette comédie. Bonne surprise.

Pitch: Antoine (Arnaud Ducret) voit arriver sa nouvelle colocataire Jeanne (Louise Bourgoin). Sauf que ce qu’il n’avait pas prévu, ce sont les deux enfants qu’elle a en garde alternée…

Ce film a réussit à m’avoir. On a pigé les recettes de la comédie sentimentale, le quarantenaire adulescent qui freine des deux pieds pour ne pas céder à son impulsion de tomber amoureux de Jeanne. Ils se détestent au début, comprennent par la suite qu’ils sont faits l’un pour l’autre et ça pourrait bien se finir comme dans tous les films avec Hugh Grant, il court derrière sa Julia Roberts.

Ce film m’a eu, d’autant que c’était compliqué. Sur le papier, je n’ai pas envie de voir Arnaud Ducret pécho Louise Bourgoin. Je suis amoureux de Louise Bourgoin. J’aimerais la voir au cinéma dans les bras de Romain Duris comme j’aimais la savoir dans la vie privée avec Julien Doré. Mais pas Ducret. Lui, je le vois toujours un peu vulgos et beauf. Ma Louise mérite mieux que ça. Force est de constater que Ducret est bon comédien, vu sa force de persuasion.

De bonnes scènes drôles clignotent autour de cette comédie sentimentale. Le sujet est mine de rien assez fort, le propos des familles recomposées est désormais incontestables. Il s’agit donc, de par la lourdeur des situations qui en découlent, de permettre aux gens de décompresser.

Ben c’est réussi.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art