30 avril 2018 ~ 0 Commentaire

Traqués (2018)

Hier soir, je regardais sur la Une belge Traqués, téléfilm qui passera le 14 mai prochain sur TF1.

Pitch : Un gamin d’éventuellement 10 ans se retrouve seul, orphelin. Sa mère est morte depuis pas mal de temps et son père vient de se faire assassiner dans un parking sous terrain. Il va rencontrer Sarah (jouée par la chanteuse Jenifer) qui va prendre la fuite avec lui, le sachant en danger de mort.

C’est la deuxième fois que je vois Jenifer comédienne. J’avais dû la voir vite fait dans les Francis mais elle ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. Là, dans ce téléfilm, je la trouve remarquable.

Certainement du au fait que le métier d’entertainer comprend désormais plusieurs casquettes. C’est un revival puisque les Dean Martin, Line Renaud, Aznavour ont toujours été des chanteurs acteurs. Artistes de music-hall. On imagine bien que Michel Sardou ne se demande pas s’il est chanteur ou comédien. Il est né dans la famille du spectacle, où on fait un peu tout. Annie Cordy connait une presse dithyrambique à chacun de ses films. Elle n’a pourtant jamais cherché à évoluer dans ce secteur qui pourtant lui faisait souvent du pied. Elle préférait donner 200 galas par an que de poiroter des heures dans une roulotte à attendre que ton heure de tourner arriver…. Les Lio, Liane Foly combinent avec les aléas commerciaux de leur carrière de chanteuses: on les voit ainsi comédiennes. Liane Foly s’est avérée être une grande imitatrice dans son spectacle La parenthèse enchantée et Lio a toujours alterné les tournages de films ou téléfilms avec tournées et albums.

Jenifer est entertaineuse. Grande. Evidente. En interview, elle ne brille pas forcément, peut être super banale, comme Sophie Marceau, genre. Mais dans travail, tout comme la Marceau, elle est impeccable. En chanteuse, il s’agissait de s’excuser d’être la gagnante d’un TV crochet. Là dessus, les singles se suivent et souvent sont de bonnes factures. Ca a dû bien la faire chier de se retrouver jurée dans un autre télécrochet à la con. Ca doit grandir en nous, l’idée qu’une chanson ne se juge pas. Qu’elle se vit, se respire. Mais qu’on n’est pas en train de donner des bonnes et mauvaises notes, de préférer un artiste à un autre. Que cette foire est un véritable tue l’amour à la poésie, le truc qui ne se dit et ne se décrit pas. Mais il fallait gagner sa vie et TF1, ça caillasse toujours bien. J’espère que ce téléfilm servira de tremplin à Jenifer comme pour Jean Pascal qui joue dans Section de recherche ou Lorie (je la sais dans un récurent du soir à 19h mais ça fait une bonne dizaine d’années qu’elle a pas mal switché comédienne, vu qu’elle est beaucoup moins attendue comme chanteuse).

Jenifer doit gérer les activités qui compliquent l’évolution de ta légende. Moi qui suis chanteur de rue, j’ai déjà été critiqué du fait que je joue dans des complexes commerciaux (clairement pour la thune). Elle qui vient de TV crochet et y retourne cachetonner, c’est délicat de simplement poser un smac d’émotion dans l’oreille et le coeur de l’auditeur. Pourtant, je suis sûr que cette absence de La Carte peut lui construire une indépendance d’esprit qui forge une belle personne. Humaniste, riche et pertinente.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art