04 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

Stevie Nicks In your dreams (2011)

CD

Regardez cette photo. Une fille tient la laisse d’un cheval blanc. Derrière, le soleil tente de nous éblouir mais n’y arrive pas, nos yeux étant captivés par la beauté de Madame Stevie Nicks, dans cette forêt enchantée de sa présence.

Rappel. Stevie est incontestablement la plus grande chanteuse qu’on ait connu à la fin du millénaire précédent et en ce début de nouveau. Eventuellement, elle partage ce titre avec Kate Bush qui aura autant qu’elle fait école dans un registre égal de déesse poétique.

Stevie est une fée. Un peu Farrah Fawcett, Rosanna Arquette qui se prend pour Mado. La belle blonde des années 80 qui chante dans un des plus grands groupes du monde; Fleetwood Mc. Ca ne veut rien dire « plus grand groupe du monde », sauf que si, un peu quand même, quand tu as pondu un des 10 albums (Rumeurs en l’occurrence) les plus vendus de tous les temps. Aussi, les cinq instrumentistes excellent particulièrement, chacun dans son département. Mick Fleetwood, le batteur jadis alcoolique (enfin j’espère quand je dis jadis) qui sert tant et si bien le répertoire du groupe. John Mc Vie, le bassiste du groupe, est dans le registre de ces bassistes ronds et mélodiques qu’on a connu dans les années 70, les John Paul Jones ou Roger Glover. Christine Mc vie, sa femme, était la première des compositrices de la grande époque à arriver au début des années 70. Ecriture, concentrée, précise. D’aucuns diront évidente, mais la simplicité, c’est ce qui vient en dernier, comme dirait Chopin. Christine est peut être et certainement troisième dans la hiérarchie compositrice du groupe, mais mine de rien elle aura quand même bien taillé sa part avec des Hold Me ou des Don’t Stop. Lindsey Buckingham est un des plus grands guitaristes mélodique au monde. On vous parlera de Knopfler ou Gilmour, mais dites vous que ce guitariste qui cause sans médiator est une grâce que la musique a vraiment eu la chance de connaître.

Bon j’ai floodé mon billet en causant de Fleetwood Mc dont les initiales FM sont justifiés parce que la musique lorgne quand même vers les radios californiennes d’abord et mondiales ensuite. C’est un peu le groupe ABBA de la pop. Compliqué à reformer une fois que les couples ne sont plus. Je reviens à mon sujet premier qui est l’album In your dreams, celui que j’ai depuis une semaine dans ma voiture. Produit par un des plus grands producteurs au monde: Dave Stewart (Eurythmics). 

Les chansons pourraient être banales. Elles sont très classiques. très folk californiennes bluesies. Un album de plus dans le registre. Oui mais servi par la voix de Stevie, ça n’est jamais quelque chose de passe plat. Stevie est toujours au dessus des instruments, même si elle les respecte profondément (c’est pas une meuf de groupe pour rien, hein). Stevie vibre toujours. Nous tremblons toujours. Stevie est bouleversante. Emouvante. Généreuse.

Stevie, tu me caresses les oreilles. Tu me rassures. Je t’aime depuis et pour toujours. C’est pas toujours simple, tu sais. On n’arrive pas souvent là où on aurait voulu, à porter un gros sac toujours plus gros, toujours plus encombrant. Stevie, tu m’apportes de la gaieté, de la poésie et de la tendresse et, franchement de chez franchement, merci d’exister parce que ma vie n’aurait évidemment jamais été la même sans toi.

In my dreams.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art