15 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

Alix, encore une fois

Je me suis mangé l’intégral de Alix sur YouTube et Dailymotion. En même temps, c’est vraiment pas de ouf, quelques chansons, éventuellement 15mn en tout et pour tout.

Suis bien passé à côté du temps de son activité, jamais entendu parler dans les années 80. Découverte la semaine dernière lors de mes recherches sur le Big Bang Schtroumpfs. 

Pourtant, je vous assure qu’à la base, j’avais trouvé cette chanson bâclée  Limite imbittable, tout juste sauvée par l’interprétation de Alix. Chanteuse pour enfant, ça n’est pas rien.

Sauf que Alix tape ailleurs. 20% Anne Parillaud 20% France Gall 20% Adjani 20% Jeanne Mas et 20% Mylène Farmer. L’interprétation est juste épatante et on ne peut que regretter qu’elle n’ait pas rejoint dans ces années-là le circuit alternatif des Agathe, Lizzy Mercier Décloux, Muriel Dacq ou Buzy. 

Tout ça est vraiment peu probable mais je rêve d’un retour de Alix. Compliqué puisqu’un lion ne se nourrit pas de sourit. Nathalie Rheims (s’)épanouit désormais dans d’autres activités qu’on dit plus honorables, comme la production et l’écriture de livre.

Sauf que voilà. Alix est un fruit vert. Qu’on n’a jamais laissé mûrir.

Alix, est une lecture souple, classieuse et distinguée de la pop.

Alix est une survivante sur une pièce montée qui s’effondre, elle en est le cri enjoué, magique et magistral.

Je ne peux me résoudre si tu ne reviens pas Alix. Je ne comprends plus rien à cette époque et pourtant, je tenais toutes les cartes dans les années 80. Tu peux revenir s’il te plait?

Rien n’est grave mais ça serait si joli.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art