31 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

Christine & the Queen Damm dis-moi

Christine and the Queen fait partie des artistes héritières de Kate Bush. Comme Björk, Tori Amos, Camille, Brigitte. Dans ma Lorraine, des chanteuses comme Liovaine ou Khôl me renversent complètement.

Oui, les deux grandes divas vocales du 20e siècle étaient Kate Bush et Stevie Nicks. Je sais qu’on y ajoute Aretha, Tina voir Debbie Harry (Blondie, qui enfantera Madonna) mais celles qui me parlent le plus et le mieux sont Stevie Nicks pour sa voix nasillarde, espiègle, étrange, rauque et rock et Kate Bush parce qu’elle est là fée qui nous enchante.

J’organise d’ailleurs le 1er Week end de décembre un festival de présentation d’une 10ène de chanteuses lorraine qui ont un univers qui épouse celui de Kate Bush ou Christine & the Queen. L’idée m’est venue quand je voyais Tori Amos l’an dernier à L’Atelier de Luxembourg. J’aurais bien vu ces artistes en première partie le soir là.

Il y’a quelques années, j’écoutais les Victoires de la Musique retransmisent à la radio dans ma voiture. Christine & the Queen chantait Intranquillité et j’étais hypnotisé par son interprétation et je devinais la salle conquise de la même manière. En rentrant, je voyais le replay et je me rendais compte que le visuel égalait le spectacle, déjà grand pour les non voyants.

Son dernier titre, Damm dis-moi enfonce le clou. Dés la première écoute, j’entrais dans son efficacité. Je l’entends une fois et je l’ai toute la journée en tête. Christine domine le rythme et ensuite place sa voix qui vibre,cogne, claque pour dominer la situation.

Les haters du net cherchent à démolir l’affaire parce qu’elle use de la technologie pour avoir l’instrumental facile. Comme Dépêche Mode avant elle et tous les artisans de l’électro qui sont systématiquement critiqués comme de mauvais musiciens.

Ils prouvent qu’il ne suffit pas d’être instrumentistes pour être musiciens. Chris a eu le courage de rappeler que Gainsbourg se servait du patrimoine classique pour ses chansons, ses si grandes chansons. Les haters aboient en prétendant alors qu’elle se compare à Gainsbourg. Tellement prévisibles….

Tout est binaire dans les discussions de comptoir d’Internet. Chris évoque aussi les rappeurs qui ont toujours utilisés des semples pour commettre, parfois, des titres du patrimoine. Rappelez vous du Nouveau Western de MC Solaar qui aura connu les mêmes critiques à l’époque en reprenant le thème de Bonny&Clyde de Gainsbourg.

Christine grandit, comme les Daft ou Stromae, bourlinguant sa cantine aux 4 coins du monde. Elle impose.

Merci d’exister, Chris.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art