03 décembre 2018 ~ 0 Commentaire

Michèle Bernier à Florange et fées d’hiver au Gueulard

Je jouais cet aprem une nouvelle fois à l’entrée de la Passerelle à Florange. Il y’avait comme hier soir le spectacle de Michèle Bernier. Ça n’a pas bossé de ouf pour moi parce qu’il pleuvait . C’est toujours délicat dans ces cas là.  Je me prends les blagues classiques sur le fait que c’est moi qui déclenche la pluie avec mes chansons. C’est gentil mais si j’avais ces compétences, j’imagine bien que le monde agricole ferait appel à mes services.

J’ai pu voir le spectacle.  On va dire que c’est très travaillé et certainement irréprochable par certains aspects.  Sauf que l’exercice de la blague toutes les 10 secondes,  c’est de plus en plus casse gueule. On en a vu tellement, de longs stand up. Sauf que Michèle Bernier, c’est quand même Michèle Bernier. Une des meilleures dans sa catégorie. Elle a un conducteur ;  la femme de 60 ans. Celle qui veut encore être une femme qui s’épanouit même quand elle est grand mère. Depuis le triomphe de son Démon de midi il y’a 20 ans, elle remet le couvert tous les 10 ans pour raconter sa décennie.  

Ensuite, je me suis rendu au café culture le Gueulard à Nilvange pour le 3e jour du festival Les fées d’hiver.  Ce soir, Alice Arthur et Alifair.  Alice Arthur revient donc aux concerts après une dizaine d’années de pause. Elle tournait à l’époque sous le nom Alice s’émerveille.  J’ai vraiment aimé ce concert.  Alice joue souvent à la guitare et un peu au clavier.  Jean Pascal Boffo,  producteur artistique d’Alice, enrichit les chansons de sa guitare chic, classe.  La  chanson Histoire de femmes qu’elle jouait déjà il y’a 10 ans  (youtubable et même deezerable ) est un enchantement rare.  Pépite de chez Pépite.  Comme je suis programmateur de ce festival,  je suis un artisan de sa renaissance et j’en suis particulièrement heureux

La soirée se termine avec Alifair. Duo Mira Cétii et Jean Pascal Boffo.  Je les avais déjà vus en duo et c’est ma formule préférée.  Ce groupe ne joue quasi jamais et c’est un véritable scandale.  Ils font partis de notre histoire.  De la vie musicale en Lorraine , au début des années 2000. Mais voilà ;  l’économie de la Musique est un étau qui se resserre et comme ces deux là ne sont pas commerçants pour deux sous, c’est compliqué de vivre encore . Mais même si c’est pas ma came comme style de zique,  il n’empêche qu’ils ont vraiment une écriture singulière et originale qui mériterait qu’on ait un album et 50 concerts tous les trois ans de ce groupe.

Je suis complètement claqué de trois jours physiques et émotionnels.  Mais j’ai passé des soirées qui m’ont bien remué.  Je suis sur un petit nuage.  Nous avons convenu le 3 mars prochains de réunir les 8 fées d’hiver sur la scène du Gueulard pour une ultime représentation intégrale. Vous êtes les bienvenus,  tant les fées d’hiver sont bienvenues.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art