13 janvier 2019 ~ 1 Commentaire

Axelle Red – Rouge Ardent

Il y a 25 ans, Axelle Red me retournait complètement avec son premier tube français Sensualité. Elle était la Vanessa Paradis belge. Elle, ne deviendra jamais une icone. Pourtant une artiste sincère. Le français n’étant pas sa langue maternelle, elle composera une pop soul groove qui séduira une dizaine d’années. De sensualité donc à Manhattan Kaboul, le duo du retour gagnant de Renaud en 2002. Depuis, elle est semble t’il déclassée en D2. Comme une Zazie, la cinquantaine étant toujours plus cruelle chez les femmes.

Qu’importe, moi je l’aime, Axelle Red. Plus de 30 ans que je la connais artistiquement. Je me souviens l’avoir vue chanter le générique du Hit des clubs de Jean Luc Bertrand à Metz en 87 ou 88. Et même si elle vend plutôt 20 000 disques que 200 000 ces dernières années, des pépites sortes toujours. C’est qu’elle est artiste bien plus que commerçante.

Là, je veux vous parler d’une chanson dont je suis tombé amoureux, comme pour Sensualité en 93. Rouge Ardent. J’ai donc entendu cette chanson en radio à sa sortie, il y a peut-être 5 ans. Il y avait quelque chose de Axelle Red, mais pas forcément. Ca se pouvait que ça soit une nouvelle artiste qui lui ressemblait vocalement. L’ambiance de la chanson était si particulière, j’avais des doutes sur l’identité de la chanteuse. Mais la chanson me prenait, m’interpellait toujours.

Sombre ou mélancolique? Et bien je ne sais pas trop. Je consomme cette chanson comme une anglo saxonne. Sans prêter attention aux paroles, en me faisant mon film. Troublé que je suis chaque fois qu’elle dit être passée devant chez Jean. Je ne sais qui est ce Jean, ça confine à la conversation privée qu’elle souhaite donc rendre publique.

Axelle,

Merci pour cette chanson, sista.

Tu sais, j’étais comme je suis,

Comme nous sommes tous à cet instant-là,

Avec le temps qui passe sur nous,

Gras et ingrat,

Qui nous donne l’impression de le perdre à ne pas savoir bien le remplir

Désabusés que nous essayons laborieusement

Axelle, tu m’as pris par la main

Je me suis senti aimé

merci pour ce rouge ardent qui me fait danser dans la tête,

comme au temps des premières taffes,

quand la musique est un bédo poétique.

merci.

Une réponse à “Axelle Red – Rouge Ardent”

  1. Je me souviens aussi de la chanson « Sensualité » que j’écoutais en boucle à l’époque. D’ailleurs, ces dernières années, j’avais un peu oublié Axelle Red et je suis ravie que tu lui consacres un article


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art