27 février 2019 ~ 0 Commentaire

Tu crois (Manu&Fanny)

Chaque jour, disais-je, je rêve d’entendre un titre qui serait comme un bonus à l’album Nicks Buckingham de 1973 où le couple underground qui va devenir mainstream dans Fleetwood Mac quelques années après. Cet album est la pépite. le cadeau de la fée qui me souffle à l’oreille.

Fanny vient de m’envoyer un titre qu’elle bosse actuellement. J’entends Manu, un guitariste chanteur et Fanny basse et chant. Le titre swingue comme chez Mickey 3D, avec un texte poésie faussement désabusé. J’ai un coup de foudre immédiat pour ce titre. Le mariage des deux guitares folk et de la basse qui coule, offrant un thème qui t’aime. Fanny a la voix des hypersensibles, proie privilégiée des pervers narcissiques. Fanny est ma soeur.

Je la connais depuis bientôt 30 ans, Fanny. Nous étions dans une école de musique nancéenne, le CMCN qui donnera plus tard le MAI. Comme si nous avions besoin d’un service millitaire de la musique, nous nous infligions une année stricte.

Je croisais Fanny dans les couloirs. Un bonjour souriant. Fanny était une Girl just wanna have fun, qui devait se poser autour des lourdeurs des Jannick Top ou RXRA. Fanny me saluait et j’existais. D’habitude, les bombasses ne disent pas bonjour. Elles se (p)réservent. Fanny me saluait elle et j’étais. Moi qui n’existait pas, vivais là une des pires années de ma vie.

Ce jour, Fanny m’envoie Tu crois? que je boucle et je boucle, délaissant la suite qui ne semble pas désagréable pourtant. Il me semble qu’on allusionne Lennon dans la suivante, mais je retourne encore et encore à Tu crois? 

Merci Fanny, tu me fais vivre

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art