22 mars 2019 ~ 0 Commentaire

30) Maman (Nina Morato)

Nina Morato est un personnage. Comme on a eu les années avant elle Lio ou Agathe (la chanteuse du groupe Regrets), une artiste qui n’est pas simplement chanteuse. Quand les femmes se libèrent, qu’elles font le show. Là où il leur était demandé de simplement chanter la chanson sobrement, elles arrivent pleine de fantaisie, comme des Cindy Lauper mode Girl just wanna have fun. 

On a beaucoup vu Lio dans cet exercice mais en principe, ces filles sont plus rares. Branchées, elles doivent faire un peu peur dans les médias puisqu’elles semblent ingérables. Je pense encore à Béatrice Dalle ou au personnage que campait Agnès Soral dans Tchao Pantin. 

Nina Morato arrive (et pour beaucoup même repart) avec sa chanson Maman au début des années 90. La chanson est un méga hit, ça swingue, ça groove, la mélodie est là, le texte aussi. Et surtout, la personnalité de Nina qui prend tout sur sa route. Comme si plus rien n’existait autour dés lors qu’elle était là.

Par la suite, elle aura produit des albums plus léchés, très exigeants. Au rayonnement beaucoup plus confidentielle. Le succès est un accident, Nina l’aura connu une fois. Je pense que l’immense majorité des artistes qui percent font la moitié du chiffre de leur vie sur une référence. C’est probablement vrai pour Nina et son Maman.

Jamais vu en concert. J’espère que ça se fera.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art