01 mai 2019 ~ 2 Commentaires

1er Mai 2019

Cette journée fût dense, intense. Cette journée fût surtout belle.

Je n’ai pas dormi avant 5 du. Du coup, je lisais Lizzy. A savoir une biographie de la chanteuse Lizzy Mercier Descloux. Cette fille était une énigme pour beaucoup. Elle ne transpirait pas le plan de carrière mais juste la passion. J’en sais plus désormais que je suis penché dans sa saga, en tournant les pages, en découvrant son parcours. Je ne manquerai pas d’écrire un billet sur ce livre soon.

J’allais manger avec ma fille au No food nomade installé ce jour sur le site de la fête CGT du Chiffon rouge à Woippy. Je ne vais pas souvent à cette fête puisque j’ai toujours quelque chose d’autre qui me retient. Mais j’aime cette ambiance de fête de l’Huma locale. Des stands de Amnesty Internationale, Couleurs gaies ou Osez le féminisme. Des spectacles, de la Culture. Des rencontres du milieu ouvrier, syndicale. Ca fait un bien fou de voir ces gens.

Je vois deux concerts, vite fait parce que j’avais à faire ensuite. D’abord la chanteuse Anaïs de Calanisme. Laquelle m’émeut chaque fois que je la vois. Ses mélodies, sa guitare rose improbables, son chant perché qui vole aléatoirement et sans contrainte ni prétention. Anaïs est donc unique et nous la remercions.

Dehors, sur la scène principale, du hip hop par Major Taylor. Le hip hop est libre, infini. Quand il est bien fait (c’est le cas right now) il devient évident. Le débit, les mots coulent. L’affaire est simplement de source. Brut et populaire. J’aime cet instant qui s’arrête.

Mon après midi, et c’est pour ça que je ne pouvais m’éterniser, je jouais pour une fête privée: l’anniversaire de  Francis et de sa fille Delphine. Je jouais déjà chez eux l’an dernier, le 1er mai. Un moment bien agréable. Francis me proposait déjà de revenir pour cette année. Il y avait plus de monde, je reconnaissais ceux présents l’an dernier. J’appréhendais de jouer un Dany Des Rues se met au show devant un parterre de personnes qui n’ont peut-être pas forcément envie de me découvrir. Dans ces événements, on peut vouloir papoter plutôt que de découvrir l’univers d’un saltimbanque. pourtant, durant mon spectacle, Tout le monde écoutait, cordialement. Ils participaient, chantant les refrains de English chorus, Mourir vieux ou On est tous des losers. 

Ce soir, j’écris en regardant d’un oeil d’anciens épisodes de Profilage. 

Il est des jours où la vie est belle. Ce jour en était.

2 Réponses à “1er Mai 2019”

  1. Ce jour était pour nous aussi un jour heureux et tu l’as rendu encore plus intense, par ta présence (quel plaisir de t’écouter raconter tes anecdotes et histoires musicales) et tes chansons si particulières.
    Merci Dany et vivement un prochain 1er mai.

  2. A te lire je suis ravi que cette journée du 1er Mai ai été une belle journée. Sache que comme tu le dis si justement tous les invités du 1er Mai ont vraiment apprécié ta prestation. Moi je dirais que non content de t’écouter j’apprécie particulièrement ton Professionnalisme. Toujours à l’heure, toujours de bonne humeur, toujours souriant.
    Sache donc comme le dit si bien Delphine que ce fut également une très belle journée pour nous tous…


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art