10 juin 2019 ~ 0 Commentaire

Stupeur et tremblement (Amélie Nothomb)

Je me suis mangé il y’a trois ans quatre ou cinq livres d’Amélie Nothomb. Les mots coulent, ça se lit très bien. Amélie nous parle à l’oreille, nous confie. Elle semble désabusée, cynique. Le cynisme comme forme de désespoir évolué. L’humour toujours politesse du désespoir. Amélie pourrait représenter la communauté gothique. J’imagine qu’elle y a une carte Gold. Je l’y vois comme l’une des plus subtiles. Petite soeur de Robert Smith. Dans la livre de Lol Tolhurst, membre des Cure pendant 10 ans, il insiste sur le côté drôle et funny des Cure, qui fait toute la différence avec le pathos qu’on peut trouver ailleurs dans la corbeauterie. J’adhère complètement et notre Amélie Nothomb m’ouvre les bras dans son écriture et c’est heureux.

Je viens de manger Stupeur et Tremblement. L’histoire semble être autobiographique. Je sais qu’on nous fait souvent chier sur la véracité des écrits d’Amélie, de sa biographie mais, bon sang, qu’est-ce qu’on en a à foutre? Je me rappelle de Ruquier qui la piège dans une de ces émissions à lui faire manger des fruits pourris parce qu’elle avait prétendu le faire régulièrement. Mais qu’est-ce que j’en ai à battre qu’elle le fasse réellement. C’est se chercher, faire avancer son personnage ou sa mythologie que de la façonner pas des anecdotes qui surfent, éventuellement, au dessus de la réalité.

Stupeur et Tremblement. Notre héroïne travaille dans une entreprise au Japon. Elle est belge mais va connaître l’humiliation. Bien sûr d’être d’abord une femme. Mais aussi d’être européenne, de ne pas être une bonne nippone. Elle se voit toujours déclassée par manquement de comportement docile, de ce que sa hiérarchie pourrait attendre d’elle. On la sait très intelligente et ne peut accepter d’être systématiquement rabaissée. Pourtant, elle s’enfonce dans une descente toujours plus avilissante. C’est écrit avec beaucoup d’humour.

C’est un point de vue, ça existe. Je ne pense pas qu’il soit fatal de penser ainsi. Je ne pense pas forcément que c’est la conséquence de penser comme ça qui conduit à des déboires dans la vie. Juste probable que le contexte environnant conduise éventuellement à résonner ainsi. Mais rien n’est fatal, j’en suis profondément convaincu. Comme si on se tenait chaud en décidant de ne pas se battre ou de faussement se battre. Le bonheur est peut être dans une posture à chercher le bonheur et c’est pareil pour le malheur.

J’ai bien aimé Stupeur et Tremblement. Chez moi, j’ai quelques intégrales. Cure, Rolling Stones, Mickey 3D, PKRK, Skaferlatine, Dany Des Rues. Je pense que je vais ptet jouer le collectionneur avec les livres de la Nothomb. C’est ptet con mais tout est con.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art