14 juin 2019 ~ 0 Commentaire

Messmer au Galaxie

Messmer est déjà passé au Galaxie il y’a quelques années. Ca marche du feu de dieu, ce type de spectacle. Du coup, rebelotte. Le voilà qui revenait ce soir.

Je jouais mes chansons devant les files d’attentes, avant et après le spectacle. Pour le coup, le public affichait des réactions plutôt inverse à ce que je peux voir et avoir d’habitude. Comme très enthousiaste en arrivant et dans les vappes en repartant.

J’ai vu un bout du spectacle. C’est plutôt bon enfant. Familial qui fait du bien. Un bon moment de détente. Messmer fait monter sur scène une dizaine de personnes, sensibles à l’hypnose. Il leur fait commettre toute sorte d’actions improbables. Si je dis plutôt bon enfant, c’est parce que je suis parfois septique quand à certains délires. La fille qui se caresse parce qu’elle s’excite toute seule sur sa chaise, ou le gars persuadé d’avoir perdu une couille et qui l’écrit en public sur sa page Facebook, j’espère que c’est sans conséquence pour la suite de leur vie.

Mais sinon, les gens passent deux heures de bon temps au spectacle de Messmer. L’hypnose est reconnue comme une science, une médecine utile.

Dans la voiture, j’entendais Sting, que j’ai vu deux fois au Galaxie. Et je pense à tous ces immenses artistes qui sont passés à Amnéville. Dire Straits, Phil Collins, AC/DC, Queen, Scorpions, Cure, Beyoncé, J-Lo… La multiplication des salles autour (Zeniths de Nancy, Strasbourg, Dijon ou Rockhal) fait qu’on a beaucoup moins ces artistes qui passaient systématiquement chez nous. J’espère qu’on en aura quand même encore parce que c’est bien là qu’on est le mieux.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art