14 juillet 2019 ~ 0 Commentaire

D’autres que nous (Ycare&Axelle Red)

La chanson que je voulais comme la chanson d’été, le slow duo que recherchent tous les traumatisés à tort ou à raison par le Long roman d’amitiés de Elsa&Glenn Medeiros. L’union fait la force et ces duos sont pensés pour être imparables. J’ai pas du tout envie de vous faire l’inventaire des duos qui chaque année font l’affaire des deux protagonistes, même si on les voit bien emmerdés pour des mois ou des années quand ils sont sur scène et que, bien sûr, l’autre n’est quasi jamais là.

D’autres que nous, j’aime beaucoup les deux artistes. Ycare, je l’avais rencontré alors qu’il assurait la première partie de De Palmas au Galaxie d’Amnéville il y’a une quinzaine d’années. Il était sur son deuxième album. Je comprenais que le premier album avait donc bien marché. Il me disait « la maison de disque est contente, on a fait 30 000″. J’étais étonné. Je pensais qu’en desssous de 50 000 on te foutait à la porte. Ce temps est terminé. L’époque du disque d’or à 100 000 aussi. Désormais, c’est 50 000. Et le point mort d’un album (remboursement si vous préférez), c’est désormais 25 000. Sauf que l’artiste a certainement moins de conforts pour enregistrer ou pour sa promo. On préfère l’envoyer dans des studios de province que dans les somptueux parisiens ou bruxellois dont tous rêvent.

Axelle Red est une Zazie belge des années nonantes. Elle vendait 600 000 à l’époque et doit taper dans les 20 000 désormais. Alors va être juré dans un TV Crochet, embarrassée forcément dans son fort interieur de donner des bonnes ou mauvaises notes à des artistes. Le dernier tube d’Axelle, c’est justement un duo avec Renaud. Manathan Kaboul était la chanson de l’année 2002. Il y’a près de 20 ans, mine de rien. A part pour quelques Mylène Farmer ou Mado qui grouillent d’astuces pour faire oublier leur âge mais qu’à mon avis le public a surtout envie de garder, on ne pardonne pas le temps qui passe chez les filles. Les mecs prennent de la bouteille et les filles du botox. On l’aime tant, Axelle. Autant qu’Emmanuelle Béart. Désormais, ces filles sont des soeurs jumelles. En cause l’envie de résister au vieillissement, rester décisionnaire de ce que devient son corps et en particulier son visage.

J’aime Axelle Red. Les deux derniers albums sont passés inaperçus et c’est vraiment dommage. Ok elle a eu son heure et tant de chanteuses talentueuses sont arrivées qu’on ne peut pas insister pour toujours garder les anciens. Un artiste doit accepter son statut d’intérimaire dans la continuité. J’aime surtout Axelle pour les qualités humaines et même humanistes de la fille. Elle est mon monde et je serais triste d’un temps où n’arriverait plus un album d’Axelle Red tous les trois ans.

J’ai trouvé très heureux ce rapprochement Ycare et Axelle Red. J’adore la mélodie et je souhaitais un succès à cette association. Je vois qu’il y’a près de 800 000 vues sur YouTube et ça ne présage pas d’un bel avenir, j’imagine qu’il faille 10 millions de vues pour vendre 100 000 copies.

Qu’importe. Les has been des années 80 ou 90 sont depuis longtemps les poètes maudits. Je les vois  à longueur d’années, déclassés des Zéniths, se produisant dans les SMAC et l’ambiance m’y est toujours plus plaisante puisque familière et chaleureuse.

Ecoutez ce D’autres que nous et on a là ce que tous les Sylvie vartan, Herbert Léonard, Lara Fabian ou Patrick Fiori auraient rêvé de proposer. Une chanson qu’on a l’impression de connaitre depuis toujours. la bande son de notre vie. Un retour aussi à l’enfance par le sucre qu’elle saupoudre. Ecoutez la et elle fera votre journée.

https://www.youtube.com/watch?v=6bjAbBgKtdI

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art