07 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

Thelma & Louise

Je voyais hier soir sur Chérie 25 ce film culte. Et bien qu’il ne paye pas de mine, on peut dire qu’on a affaire à un chef d’œuvre. Il tient certainement à cette scène de fin (que je ne souhaite pas spolier. Si vous n’avez pas encore vu le film, passez le paragraphe suivant.)

Oui, cette scène de fin où la voiture désespérée s’en va dans le canyon pour une Libération ultime. Le cinéma américain ne tue pas ses héros, en principe. Faut plutôt aller chez les films d’auteurs français pour voir ça. CQFD. Le génie est peut être aussi dans l’arrêt sur image de cette voiture en l’air. On devine l’indéniable issue mais comme on ne l’a voit pas on continue de rêver, en la voyant suspendue.

Je suis désormais conquis par la beauté endurante de Susan Sarandon, qui campe Louise dans le film. Mine de rien, elle a 10 ans de plus que Geena Davis (Thelma). Désormais 73 ans, beauté tranquille. On n’y prêtait moyennement attention, à l’époque. Beauté de caractère surtout. Et de plus en plus, la liberté de la Femme. La femme qui prend son destin en main et qui refuse celui qu’on essaye de lui imposer.

Un grand film puisque ce road movie (peut-être le plus emblématique de tous), s’avère par légèreté une véritable affirmation que les femmes sont alors en marche et qu’elles n’avaleront plus de couleuvres aussi facilement.

J’ai passé un si beau moment, merci les filles.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

IKIWABI |
Terre & bois |
Fightingmarcel2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tobereborn
| Gaenerys
| Ecole Auvergne Formation Art